Le SIMAVELEC associé à la société Motorola et à l’AFOM ont obtenu du Conseil d’Etat l’annulation de la décision de la Commission de la copie privée n° 10 du 27 février 2008 fixant les taux de redevance pour copie privée aux mémoires et disques durs de téléphones mobiles incluant une fonction de baladeur.
Pour le calcul de ladite redevance, la Commission avait tenu compte de la capacité d’enregistrement des supports et de leur usage à des fins de copies privées licites ou illicites, sans rechercher, pour chaque support, la part respective des usages licites et illicites. Elle a ainsi entaché sa décision d’une erreur de droit.
A titre exceptionnel, le juge n’a prononcé l’annulation de la décision qu’à compter du 1er janvier 2009.

Mots clés : copie privée

Thème : Copie privee

A propos de cette jurisprudence : juridiction :  Conseil d’Etat | Date : 17 decembre 2010 | Pays : France

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Please fill the required fields*

  • ESSAI GRATUIT
    Contactez-nous