Afin de soutenir le secteur de l’exploitation cinématographique particulièrement affecté par la crise énergétique, les sommes inscrites sur les comptes automatiques mentionnés aux articles 232-5, 232-8 et 232-9 ouverts au titre des établissements de spectacles cinématographiques peuvent être investies et les avances prévues à l’article 232-23 peuvent être attribuées en vue de contribuer à compenser les surcoûts résultant de la consommation d’énergie liée à l’activité de ces établissements entre le 1er décembre 2022 et le 31 mars 2023. En savoir plus ici

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Please fill the required fields*

  • ESSAI GRATUIT
    Contactez-nous